top of page

Monte-Carlo : un nouveau départ touristique.

Après un hiver marqué par la cinquième vague de la Covid-19, quels enseignements la Principauté peut-elle tirer ? Dans une vidéo postée sur Youtube il y a une semaine, le Directeur du Tourisme et des Congrès de Monaco, Guy Antognelli, nous parle stratégie et relance du tourisme Monégasque.


Photo Wix par Kit Suman


Un des sites touristiques les plus visités en Principauté est le musée océanographique

de Monaco. Cleui-ci représente un symbole fort du livre blanc sur le tourisme responsable, que la Direction du Tourisme et des Congrès (DTC) a mis en évidence en fin 2021 et qui doit guider la Principauté sur le chemin d'un nouveau développement touristique.


Le bilan touristique 2021 a été bien meilleur que 2020 avec une progression

de quasiment 50% du taux d'occupation, mais celui-ci atteint un niveau de 39% en 2021 contre 64% en l'an 2019. Il reste encore du chemin à faire...Cependant, Monaco n'est pas peu fière de sa célèbre clientèle voisine : beaucoup de français, d'italiens, de suisses. Malgré l'absence de la clientèle russe ou britannique et la très faible présence des américains, Monaco met en avant la fréquentation d'Europe et du Moyen-Orient.


Monte-Carlo a un avenir touristique à construire : remettre en ordre de marche tout

les acteurs privés qui ont fait énormément d'efforts pendant cette crise et qui ont subit

des perturbations au niveau de leur organisation même. En effet, beaucoup d'entreprises touristiques ont du mal à recruter, et la Principauté se doit de les accompagner

pour construire le tourisme monégasque de demain.



Le printemps 2022 est porteur d'espoir : le tourisme d'affaire revient à un niveau presque comparable à celui d'avant la crise. Le vrai frein aujourd'hui, est encore la réduction de l'offre aérienne, car les chiffres des aéroports annoncent un retour au nombre de passagers de 2019 pas avant 2024.

Monaco cible ainsi le le marché européen avec le Royaume-Unis, les États-Unis

et le Moyen-Orient. Une phase de préparation en ce qui concerne une grande opération aux États-Unis à la fin du mois d'avril 2022 est annonciatrice du nouveau développement touristique. En effet, cet été il y aura 17 vols hebdomadaires en départ de Nice en direction direct de New-York, préparant la Principauté à un afflux américain important.


D'autre part, un nouveau terme touristique monégasque est apparut, DMMO : Destination Marketing Management and Organisation. La DTC est bien plus qu'un office de tourisme qui vise à donner les informations, à accueillir le visiteur. Le DMMO va structurer l'offre touristique en Principauté et mettre en musique la promotion touristique pour travailler sur la notoriété de la destination Monégasque.


Selon Guy Antognelli, La Principauté élabore également sa stratégie touristique en tenant compte de l'émergence des nouvelles technologies toujours plus présentes. Ainsi, le site internet de la DTC, rénové récemment mais doit être repensé. Pour ce qui est des réseaux sociaux, Monaco travaille en très étroite collaboration avec la direction de la communication du gouvernement princier et les deux entités ensemble, gèrent les réseaux sociaux de Visit Monaco (Facebook, Instagram, LinkedIn). La Principauté cible géographiquement

et par centres d'intérêts, les clientèles en racontant l'histoire de Monaco, destination touristique.


Toute prochaine action concrète de la part de la DTC: la participation au salon Event

(19, 20 et 21 avril 2022 au Palais des Congrès et des Festivals de Cannes) qui

est un rassemblement du tourisme d'affaire Français et Européen et permet de recevoir

des organisateurs de congrès pour leur présenter la destination Monaco.











Comments


bottom of page